All news

  • In The News - Culture, Literature & Books

Lire le passé pour construire l’avenir…

by WLCU Editor | déc. 27, 2015

Le parcours diversifié de Mgr Grégoire Haddad relève, certes, du passé. Mais ce parcours reflète un modèle d’action, de comportement et d’engagement au service de l’individu – perçu comme une valeur en soi – qui n’a d’équivalent ni au Liban ni au Moyen-Orient pour un religieux chrétien et, surtout, pour un archevêque. Pour la nouvelle génération et les élites émergentes du Liban et de la région, l’action et la démarche intellectuelle de Mgr Haddad présentent en filigrane une grille de lecture, mettent en exergue des valeurs et offrent des pistes de réflexion, qui s’avèrent particulièrement utiles et riches en leçons dans le contexte du printemps arabe et du débat actuel sur les choix de société qui doivent être faits dans la région. C’est dans ce sens que l’expérience du « père Grégoire » est importante dans la mesure où il est souvent vital, et toujours instructif, de lire le passé pour mieux construire l’avenir. 
L’ouvrage de Michel Touma retrace ainsi les différentes dimensions de l’action de Mgr Haddad. Pour faciliter la lecture, chaque chapitre est indépendant de l’autre, chacun des chapitres se rapportant à un thème ou une phase de la vie de Mgr Haddad. 
Chapitre I : enfance, milieu familial et social de Mgr Haddad.
Chapitre II : parcours religieux en tant que prêtre, vicaire épiscopal, évêque auxiliaire et métropolite.
Chapitre III : l’action sociale et l’option de volontariat. 
Chapitre IV : témoignages de volontaires qui ont travaillé avec Grégoire Haddad avant la guerre. 
Chapitre V : la phase (1974-1975) de la revue Afaq, marquée par les articles révolutionnaires, et très controversés, de Mgr Haddad portant sur la réforme nécessaire des structures de l’Église et des pratiques chrétiennes, parallèlement à la vision de l’individu comme valeur absolue. 
Chapitre VI : la crise provoquée par les articles de Mgr Haddad et la mobilisation des jeunes et de la société civile (sit-in ; rassemblements populaires ; marches pacifiques... ).
Chapitre VII : la presse et la société civile participent au débat médiatique. 
Chapitre VIII : la phase de l’après-guerre. 
Par ailleurs, des annexes ont été insérées pour présenter des documents qui complètent la teneur des chapitres. Des photos illustrent en outre l’ampleur de la vaste mobilisation populaire de 1974-1975 qui a marqué la crise provoquée par les articles de Mgr Haddad. Les illustrations reflètent également l’atmosphère dans laquelle s’effectuait le travail social au niveau des volontaires avant la guerre.
L’ouvrage est présentement en vente au stand de L’Orient-Le Jour au Salon du Livre, au BIEL. Il sera disponible sous peu en librairie.
OLJ.



    All news

Comment

  1.    
     
     
      
       


Union libanaise culturelle mondiale (de WLCU)


Dernières Nouvelles
[Nouvelles du Secrétariat]
    All news

Lire le passé pour construire l’avenir…

by WLCU Editor | déc. 27, 2015

Le parcours diversifié de Mgr Grégoire Haddad relève, certes, du passé. Mais ce parcours reflète un modèle d’action, de comportement et d’engagement au service de l’individu – perçu comme une valeur en soi – qui n’a d’équivalent ni au Liban ni au Moyen-Orient pour un religieux chrétien et, surtout, pour un archevêque. Pour la nouvelle génération et les élites émergentes du Liban et de la région, l’action et la démarche intellectuelle de Mgr Haddad présentent en filigrane une grille de lecture, mettent en exergue des valeurs et offrent des pistes de réflexion, qui s’avèrent particulièrement utiles et riches en leçons dans le contexte du printemps arabe et du débat actuel sur les choix de société qui doivent être faits dans la région. C’est dans ce sens que l’expérience du « père Grégoire » est importante dans la mesure où il est souvent vital, et toujours instructif, de lire le passé pour mieux construire l’avenir. 
L’ouvrage de Michel Touma retrace ainsi les différentes dimensions de l’action de Mgr Haddad. Pour faciliter la lecture, chaque chapitre est indépendant de l’autre, chacun des chapitres se rapportant à un thème ou une phase de la vie de Mgr Haddad. 
Chapitre I : enfance, milieu familial et social de Mgr Haddad.
Chapitre II : parcours religieux en tant que prêtre, vicaire épiscopal, évêque auxiliaire et métropolite.
Chapitre III : l’action sociale et l’option de volontariat. 
Chapitre IV : témoignages de volontaires qui ont travaillé avec Grégoire Haddad avant la guerre. 
Chapitre V : la phase (1974-1975) de la revue Afaq, marquée par les articles révolutionnaires, et très controversés, de Mgr Haddad portant sur la réforme nécessaire des structures de l’Église et des pratiques chrétiennes, parallèlement à la vision de l’individu comme valeur absolue. 
Chapitre VI : la crise provoquée par les articles de Mgr Haddad et la mobilisation des jeunes et de la société civile (sit-in ; rassemblements populaires ; marches pacifiques... ).
Chapitre VII : la presse et la société civile participent au débat médiatique. 
Chapitre VIII : la phase de l’après-guerre. 
Par ailleurs, des annexes ont été insérées pour présenter des documents qui complètent la teneur des chapitres. Des photos illustrent en outre l’ampleur de la vaste mobilisation populaire de 1974-1975 qui a marqué la crise provoquée par les articles de Mgr Haddad. Les illustrations reflètent également l’atmosphère dans laquelle s’effectuait le travail social au niveau des volontaires avant la guerre.
L’ouvrage est présentement en vente au stand de L’Orient-Le Jour au Salon du Livre, au BIEL. Il sera disponible sous peu en librairie.
OLJ.


    All news

The World Lebanese Cultural Union is not responsible for comments or responses posted on wlcu.org

Comment

  1.    
     
     
      
       
[Nouvelles du President]
    All news

Lire le passé pour construire l’avenir…

by WLCU Editor | déc. 27, 2015

Le parcours diversifié de Mgr Grégoire Haddad relève, certes, du passé. Mais ce parcours reflète un modèle d’action, de comportement et d’engagement au service de l’individu – perçu comme une valeur en soi – qui n’a d’équivalent ni au Liban ni au Moyen-Orient pour un religieux chrétien et, surtout, pour un archevêque. Pour la nouvelle génération et les élites émergentes du Liban et de la région, l’action et la démarche intellectuelle de Mgr Haddad présentent en filigrane une grille de lecture, mettent en exergue des valeurs et offrent des pistes de réflexion, qui s’avèrent particulièrement utiles et riches en leçons dans le contexte du printemps arabe et du débat actuel sur les choix de société qui doivent être faits dans la région. C’est dans ce sens que l’expérience du « père Grégoire » est importante dans la mesure où il est souvent vital, et toujours instructif, de lire le passé pour mieux construire l’avenir. 
L’ouvrage de Michel Touma retrace ainsi les différentes dimensions de l’action de Mgr Haddad. Pour faciliter la lecture, chaque chapitre est indépendant de l’autre, chacun des chapitres se rapportant à un thème ou une phase de la vie de Mgr Haddad. 
Chapitre I : enfance, milieu familial et social de Mgr Haddad.
Chapitre II : parcours religieux en tant que prêtre, vicaire épiscopal, évêque auxiliaire et métropolite.
Chapitre III : l’action sociale et l’option de volontariat. 
Chapitre IV : témoignages de volontaires qui ont travaillé avec Grégoire Haddad avant la guerre. 
Chapitre V : la phase (1974-1975) de la revue Afaq, marquée par les articles révolutionnaires, et très controversés, de Mgr Haddad portant sur la réforme nécessaire des structures de l’Église et des pratiques chrétiennes, parallèlement à la vision de l’individu comme valeur absolue. 
Chapitre VI : la crise provoquée par les articles de Mgr Haddad et la mobilisation des jeunes et de la société civile (sit-in ; rassemblements populaires ; marches pacifiques... ).
Chapitre VII : la presse et la société civile participent au débat médiatique. 
Chapitre VIII : la phase de l’après-guerre. 
Par ailleurs, des annexes ont été insérées pour présenter des documents qui complètent la teneur des chapitres. Des photos illustrent en outre l’ampleur de la vaste mobilisation populaire de 1974-1975 qui a marqué la crise provoquée par les articles de Mgr Haddad. Les illustrations reflètent également l’atmosphère dans laquelle s’effectuait le travail social au niveau des volontaires avant la guerre.
L’ouvrage est présentement en vente au stand de L’Orient-Le Jour au Salon du Livre, au BIEL. Il sera disponible sous peu en librairie.
OLJ.


    All news

The World Lebanese Cultural Union is not responsible for comments or responses posted on wlcu.org

Comment

  1.    
     
     
      
       

[ Vidéos Recommandées ]

[Nouvelles de l'émigration]
    All news

Lire le passé pour construire l’avenir…

by WLCU Editor | déc. 27, 2015

Le parcours diversifié de Mgr Grégoire Haddad relève, certes, du passé. Mais ce parcours reflète un modèle d’action, de comportement et d’engagement au service de l’individu – perçu comme une valeur en soi – qui n’a d’équivalent ni au Liban ni au Moyen-Orient pour un religieux chrétien et, surtout, pour un archevêque. Pour la nouvelle génération et les élites émergentes du Liban et de la région, l’action et la démarche intellectuelle de Mgr Haddad présentent en filigrane une grille de lecture, mettent en exergue des valeurs et offrent des pistes de réflexion, qui s’avèrent particulièrement utiles et riches en leçons dans le contexte du printemps arabe et du débat actuel sur les choix de société qui doivent être faits dans la région. C’est dans ce sens que l’expérience du « père Grégoire » est importante dans la mesure où il est souvent vital, et toujours instructif, de lire le passé pour mieux construire l’avenir. 
L’ouvrage de Michel Touma retrace ainsi les différentes dimensions de l’action de Mgr Haddad. Pour faciliter la lecture, chaque chapitre est indépendant de l’autre, chacun des chapitres se rapportant à un thème ou une phase de la vie de Mgr Haddad. 
Chapitre I : enfance, milieu familial et social de Mgr Haddad.
Chapitre II : parcours religieux en tant que prêtre, vicaire épiscopal, évêque auxiliaire et métropolite.
Chapitre III : l’action sociale et l’option de volontariat. 
Chapitre IV : témoignages de volontaires qui ont travaillé avec Grégoire Haddad avant la guerre. 
Chapitre V : la phase (1974-1975) de la revue Afaq, marquée par les articles révolutionnaires, et très controversés, de Mgr Haddad portant sur la réforme nécessaire des structures de l’Église et des pratiques chrétiennes, parallèlement à la vision de l’individu comme valeur absolue. 
Chapitre VI : la crise provoquée par les articles de Mgr Haddad et la mobilisation des jeunes et de la société civile (sit-in ; rassemblements populaires ; marches pacifiques... ).
Chapitre VII : la presse et la société civile participent au débat médiatique. 
Chapitre VIII : la phase de l’après-guerre. 
Par ailleurs, des annexes ont été insérées pour présenter des documents qui complètent la teneur des chapitres. Des photos illustrent en outre l’ampleur de la vaste mobilisation populaire de 1974-1975 qui a marqué la crise provoquée par les articles de Mgr Haddad. Les illustrations reflètent également l’atmosphère dans laquelle s’effectuait le travail social au niveau des volontaires avant la guerre.
L’ouvrage est présentement en vente au stand de L’Orient-Le Jour au Salon du Livre, au BIEL. Il sera disponible sous peu en librairie.
OLJ.


    All news

The World Lebanese Cultural Union is not responsible for comments or responses posted on wlcu.org

Comment

  1.    
     
     
      
       
[Nouvelles du DPI / ONU]
    All news

  • In The News - Culture, Literature & Books

Lire le passé pour construire l’avenir…

by WLCU Editor | déc. 27, 2015

Le parcours diversifié de Mgr Grégoire Haddad relève, certes, du passé. Mais ce parcours reflète un modèle d’action, de comportement et d’engagement au service de l’individu – perçu comme une valeur en soi – qui n’a d’équivalent ni au Liban ni au Moyen-Orient pour un religieux chrétien et, surtout, pour un archevêque. Pour la nouvelle génération et les élites émergentes du Liban et de la région, l’action et la démarche intellectuelle de Mgr Haddad présentent en filigrane une grille de lecture, mettent en exergue des valeurs et offrent des pistes de réflexion, qui s’avèrent particulièrement utiles et riches en leçons dans le contexte du printemps arabe et du débat actuel sur les choix de société qui doivent être faits dans la région. C’est dans ce sens que l’expérience du « père Grégoire » est importante dans la mesure où il est souvent vital, et toujours instructif, de lire le passé pour mieux construire l’avenir. 
L’ouvrage de Michel Touma retrace ainsi les différentes dimensions de l’action de Mgr Haddad. Pour faciliter la lecture, chaque chapitre est indépendant de l’autre, chacun des chapitres se rapportant à un thème ou une phase de la vie de Mgr Haddad. 
Chapitre I : enfance, milieu familial et social de Mgr Haddad.
Chapitre II : parcours religieux en tant que prêtre, vicaire épiscopal, évêque auxiliaire et métropolite.
Chapitre III : l’action sociale et l’option de volontariat. 
Chapitre IV : témoignages de volontaires qui ont travaillé avec Grégoire Haddad avant la guerre. 
Chapitre V : la phase (1974-1975) de la revue Afaq, marquée par les articles révolutionnaires, et très controversés, de Mgr Haddad portant sur la réforme nécessaire des structures de l’Église et des pratiques chrétiennes, parallèlement à la vision de l’individu comme valeur absolue. 
Chapitre VI : la crise provoquée par les articles de Mgr Haddad et la mobilisation des jeunes et de la société civile (sit-in ; rassemblements populaires ; marches pacifiques... ).
Chapitre VII : la presse et la société civile participent au débat médiatique. 
Chapitre VIII : la phase de l’après-guerre. 
Par ailleurs, des annexes ont été insérées pour présenter des documents qui complètent la teneur des chapitres. Des photos illustrent en outre l’ampleur de la vaste mobilisation populaire de 1974-1975 qui a marqué la crise provoquée par les articles de Mgr Haddad. Les illustrations reflètent également l’atmosphère dans laquelle s’effectuait le travail social au niveau des volontaires avant la guerre.
L’ouvrage est présentement en vente au stand de L’Orient-Le Jour au Salon du Livre, au BIEL. Il sera disponible sous peu en librairie.
OLJ.



    All news

Comment

  1.    
     
     
      
       
[UNESCO Nouvelles]
    All news

  • In The News - Culture, Literature & Books

Lire le passé pour construire l’avenir…

by WLCU Editor | déc. 27, 2015

Le parcours diversifié de Mgr Grégoire Haddad relève, certes, du passé. Mais ce parcours reflète un modèle d’action, de comportement et d’engagement au service de l’individu – perçu comme une valeur en soi – qui n’a d’équivalent ni au Liban ni au Moyen-Orient pour un religieux chrétien et, surtout, pour un archevêque. Pour la nouvelle génération et les élites émergentes du Liban et de la région, l’action et la démarche intellectuelle de Mgr Haddad présentent en filigrane une grille de lecture, mettent en exergue des valeurs et offrent des pistes de réflexion, qui s’avèrent particulièrement utiles et riches en leçons dans le contexte du printemps arabe et du débat actuel sur les choix de société qui doivent être faits dans la région. C’est dans ce sens que l’expérience du « père Grégoire » est importante dans la mesure où il est souvent vital, et toujours instructif, de lire le passé pour mieux construire l’avenir. 
L’ouvrage de Michel Touma retrace ainsi les différentes dimensions de l’action de Mgr Haddad. Pour faciliter la lecture, chaque chapitre est indépendant de l’autre, chacun des chapitres se rapportant à un thème ou une phase de la vie de Mgr Haddad. 
Chapitre I : enfance, milieu familial et social de Mgr Haddad.
Chapitre II : parcours religieux en tant que prêtre, vicaire épiscopal, évêque auxiliaire et métropolite.
Chapitre III : l’action sociale et l’option de volontariat. 
Chapitre IV : témoignages de volontaires qui ont travaillé avec Grégoire Haddad avant la guerre. 
Chapitre V : la phase (1974-1975) de la revue Afaq, marquée par les articles révolutionnaires, et très controversés, de Mgr Haddad portant sur la réforme nécessaire des structures de l’Église et des pratiques chrétiennes, parallèlement à la vision de l’individu comme valeur absolue. 
Chapitre VI : la crise provoquée par les articles de Mgr Haddad et la mobilisation des jeunes et de la société civile (sit-in ; rassemblements populaires ; marches pacifiques... ).
Chapitre VII : la presse et la société civile participent au débat médiatique. 
Chapitre VIII : la phase de l’après-guerre. 
Par ailleurs, des annexes ont été insérées pour présenter des documents qui complètent la teneur des chapitres. Des photos illustrent en outre l’ampleur de la vaste mobilisation populaire de 1974-1975 qui a marqué la crise provoquée par les articles de Mgr Haddad. Les illustrations reflètent également l’atmosphère dans laquelle s’effectuait le travail social au niveau des volontaires avant la guerre.
L’ouvrage est présentement en vente au stand de L’Orient-Le Jour au Salon du Livre, au BIEL. Il sera disponible sous peu en librairie.
OLJ.



    All news

Comment

  1.    
     
     
      
       
[ Le Coin Culturel de Bahjat Rizk ]
    All news

Lire le passé pour construire l’avenir…

by WLCU Editor | déc. 27, 2015

Le parcours diversifié de Mgr Grégoire Haddad relève, certes, du passé. Mais ce parcours reflète un modèle d’action, de comportement et d’engagement au service de l’individu – perçu comme une valeur en soi – qui n’a d’équivalent ni au Liban ni au Moyen-Orient pour un religieux chrétien et, surtout, pour un archevêque. Pour la nouvelle génération et les élites émergentes du Liban et de la région, l’action et la démarche intellectuelle de Mgr Haddad présentent en filigrane une grille de lecture, mettent en exergue des valeurs et offrent des pistes de réflexion, qui s’avèrent particulièrement utiles et riches en leçons dans le contexte du printemps arabe et du débat actuel sur les choix de société qui doivent être faits dans la région. C’est dans ce sens que l’expérience du « père Grégoire » est importante dans la mesure où il est souvent vital, et toujours instructif, de lire le passé pour mieux construire l’avenir. 
L’ouvrage de Michel Touma retrace ainsi les différentes dimensions de l’action de Mgr Haddad. Pour faciliter la lecture, chaque chapitre est indépendant de l’autre, chacun des chapitres se rapportant à un thème ou une phase de la vie de Mgr Haddad. 
Chapitre I : enfance, milieu familial et social de Mgr Haddad.
Chapitre II : parcours religieux en tant que prêtre, vicaire épiscopal, évêque auxiliaire et métropolite.
Chapitre III : l’action sociale et l’option de volontariat. 
Chapitre IV : témoignages de volontaires qui ont travaillé avec Grégoire Haddad avant la guerre. 
Chapitre V : la phase (1974-1975) de la revue Afaq, marquée par les articles révolutionnaires, et très controversés, de Mgr Haddad portant sur la réforme nécessaire des structures de l’Église et des pratiques chrétiennes, parallèlement à la vision de l’individu comme valeur absolue. 
Chapitre VI : la crise provoquée par les articles de Mgr Haddad et la mobilisation des jeunes et de la société civile (sit-in ; rassemblements populaires ; marches pacifiques... ).
Chapitre VII : la presse et la société civile participent au débat médiatique. 
Chapitre VIII : la phase de l’après-guerre. 
Par ailleurs, des annexes ont été insérées pour présenter des documents qui complètent la teneur des chapitres. Des photos illustrent en outre l’ampleur de la vaste mobilisation populaire de 1974-1975 qui a marqué la crise provoquée par les articles de Mgr Haddad. Les illustrations reflètent également l’atmosphère dans laquelle s’effectuait le travail social au niveau des volontaires avant la guerre.
L’ouvrage est présentement en vente au stand de L’Orient-Le Jour au Salon du Livre, au BIEL. Il sera disponible sous peu en librairie.
OLJ.


    All news

The World Lebanese Cultural Union is not responsible for comments or responses posted on wlcu.org

Comment

  1.    
     
     
      
       

Dans les Nouvelles
[Économie et affaires]
    All news

Lire le passé pour construire l’avenir…

by WLCU Editor | déc. 27, 2015

Le parcours diversifié de Mgr Grégoire Haddad relève, certes, du passé. Mais ce parcours reflète un modèle d’action, de comportement et d’engagement au service de l’individu – perçu comme une valeur en soi – qui n’a d’équivalent ni au Liban ni au Moyen-Orient pour un religieux chrétien et, surtout, pour un archevêque. Pour la nouvelle génération et les élites émergentes du Liban et de la région, l’action et la démarche intellectuelle de Mgr Haddad présentent en filigrane une grille de lecture, mettent en exergue des valeurs et offrent des pistes de réflexion, qui s’avèrent particulièrement utiles et riches en leçons dans le contexte du printemps arabe et du débat actuel sur les choix de société qui doivent être faits dans la région. C’est dans ce sens que l’expérience du « père Grégoire » est importante dans la mesure où il est souvent vital, et toujours instructif, de lire le passé pour mieux construire l’avenir. 
L’ouvrage de Michel Touma retrace ainsi les différentes dimensions de l’action de Mgr Haddad. Pour faciliter la lecture, chaque chapitre est indépendant de l’autre, chacun des chapitres se rapportant à un thème ou une phase de la vie de Mgr Haddad. 
Chapitre I : enfance, milieu familial et social de Mgr Haddad.
Chapitre II : parcours religieux en tant que prêtre, vicaire épiscopal, évêque auxiliaire et métropolite.
Chapitre III : l’action sociale et l’option de volontariat. 
Chapitre IV : témoignages de volontaires qui ont travaillé avec Grégoire Haddad avant la guerre. 
Chapitre V : la phase (1974-1975) de la revue Afaq, marquée par les articles révolutionnaires, et très controversés, de Mgr Haddad portant sur la réforme nécessaire des structures de l’Église et des pratiques chrétiennes, parallèlement à la vision de l’individu comme valeur absolue. 
Chapitre VI : la crise provoquée par les articles de Mgr Haddad et la mobilisation des jeunes et de la société civile (sit-in ; rassemblements populaires ; marches pacifiques... ).
Chapitre VII : la presse et la société civile participent au débat médiatique. 
Chapitre VIII : la phase de l’après-guerre. 
Par ailleurs, des annexes ont été insérées pour présenter des documents qui complètent la teneur des chapitres. Des photos illustrent en outre l’ampleur de la vaste mobilisation populaire de 1974-1975 qui a marqué la crise provoquée par les articles de Mgr Haddad. Les illustrations reflètent également l’atmosphère dans laquelle s’effectuait le travail social au niveau des volontaires avant la guerre.
L’ouvrage est présentement en vente au stand de L’Orient-Le Jour au Salon du Livre, au BIEL. Il sera disponible sous peu en librairie.
OLJ.


    All news

The World Lebanese Cultural Union is not responsible for comments or responses posted on wlcu.org

Comment

  1.    
     
     
      
       
[Culture, Littérature et Livres]
    All news

Lire le passé pour construire l’avenir…

by WLCU Editor | déc. 27, 2015

Le parcours diversifié de Mgr Grégoire Haddad relève, certes, du passé. Mais ce parcours reflète un modèle d’action, de comportement et d’engagement au service de l’individu – perçu comme une valeur en soi – qui n’a d’équivalent ni au Liban ni au Moyen-Orient pour un religieux chrétien et, surtout, pour un archevêque. Pour la nouvelle génération et les élites émergentes du Liban et de la région, l’action et la démarche intellectuelle de Mgr Haddad présentent en filigrane une grille de lecture, mettent en exergue des valeurs et offrent des pistes de réflexion, qui s’avèrent particulièrement utiles et riches en leçons dans le contexte du printemps arabe et du débat actuel sur les choix de société qui doivent être faits dans la région. C’est dans ce sens que l’expérience du « père Grégoire » est importante dans la mesure où il est souvent vital, et toujours instructif, de lire le passé pour mieux construire l’avenir. 
L’ouvrage de Michel Touma retrace ainsi les différentes dimensions de l’action de Mgr Haddad. Pour faciliter la lecture, chaque chapitre est indépendant de l’autre, chacun des chapitres se rapportant à un thème ou une phase de la vie de Mgr Haddad. 
Chapitre I : enfance, milieu familial et social de Mgr Haddad.
Chapitre II : parcours religieux en tant que prêtre, vicaire épiscopal, évêque auxiliaire et métropolite.
Chapitre III : l’action sociale et l’option de volontariat. 
Chapitre IV : témoignages de volontaires qui ont travaillé avec Grégoire Haddad avant la guerre. 
Chapitre V : la phase (1974-1975) de la revue Afaq, marquée par les articles révolutionnaires, et très controversés, de Mgr Haddad portant sur la réforme nécessaire des structures de l’Église et des pratiques chrétiennes, parallèlement à la vision de l’individu comme valeur absolue. 
Chapitre VI : la crise provoquée par les articles de Mgr Haddad et la mobilisation des jeunes et de la société civile (sit-in ; rassemblements populaires ; marches pacifiques... ).
Chapitre VII : la presse et la société civile participent au débat médiatique. 
Chapitre VIII : la phase de l’après-guerre. 
Par ailleurs, des annexes ont été insérées pour présenter des documents qui complètent la teneur des chapitres. Des photos illustrent en outre l’ampleur de la vaste mobilisation populaire de 1974-1975 qui a marqué la crise provoquée par les articles de Mgr Haddad. Les illustrations reflètent également l’atmosphère dans laquelle s’effectuait le travail social au niveau des volontaires avant la guerre.
L’ouvrage est présentement en vente au stand de L’Orient-Le Jour au Salon du Livre, au BIEL. Il sera disponible sous peu en librairie.
OLJ.


    All news

The World Lebanese Cultural Union is not responsible for comments or responses posted on wlcu.org

Comment

  1.    
     
     
      
       
[Arts]
    All news

Lire le passé pour construire l’avenir…

by WLCU Editor | déc. 27, 2015

Le parcours diversifié de Mgr Grégoire Haddad relève, certes, du passé. Mais ce parcours reflète un modèle d’action, de comportement et d’engagement au service de l’individu – perçu comme une valeur en soi – qui n’a d’équivalent ni au Liban ni au Moyen-Orient pour un religieux chrétien et, surtout, pour un archevêque. Pour la nouvelle génération et les élites émergentes du Liban et de la région, l’action et la démarche intellectuelle de Mgr Haddad présentent en filigrane une grille de lecture, mettent en exergue des valeurs et offrent des pistes de réflexion, qui s’avèrent particulièrement utiles et riches en leçons dans le contexte du printemps arabe et du débat actuel sur les choix de société qui doivent être faits dans la région. C’est dans ce sens que l’expérience du « père Grégoire » est importante dans la mesure où il est souvent vital, et toujours instructif, de lire le passé pour mieux construire l’avenir. 
L’ouvrage de Michel Touma retrace ainsi les différentes dimensions de l’action de Mgr Haddad. Pour faciliter la lecture, chaque chapitre est indépendant de l’autre, chacun des chapitres se rapportant à un thème ou une phase de la vie de Mgr Haddad. 
Chapitre I : enfance, milieu familial et social de Mgr Haddad.
Chapitre II : parcours religieux en tant que prêtre, vicaire épiscopal, évêque auxiliaire et métropolite.
Chapitre III : l’action sociale et l’option de volontariat. 
Chapitre IV : témoignages de volontaires qui ont travaillé avec Grégoire Haddad avant la guerre. 
Chapitre V : la phase (1974-1975) de la revue Afaq, marquée par les articles révolutionnaires, et très controversés, de Mgr Haddad portant sur la réforme nécessaire des structures de l’Église et des pratiques chrétiennes, parallèlement à la vision de l’individu comme valeur absolue. 
Chapitre VI : la crise provoquée par les articles de Mgr Haddad et la mobilisation des jeunes et de la société civile (sit-in ; rassemblements populaires ; marches pacifiques... ).
Chapitre VII : la presse et la société civile participent au débat médiatique. 
Chapitre VIII : la phase de l’après-guerre. 
Par ailleurs, des annexes ont été insérées pour présenter des documents qui complètent la teneur des chapitres. Des photos illustrent en outre l’ampleur de la vaste mobilisation populaire de 1974-1975 qui a marqué la crise provoquée par les articles de Mgr Haddad. Les illustrations reflètent également l’atmosphère dans laquelle s’effectuait le travail social au niveau des volontaires avant la guerre.
L’ouvrage est présentement en vente au stand de L’Orient-Le Jour au Salon du Livre, au BIEL. Il sera disponible sous peu en librairie.
OLJ.


    All news

The World Lebanese Cultural Union is not responsible for comments or responses posted on wlcu.org

Comment

  1.    
     
     
      
       

Le patrimoine libanais

Abonnez-vous au patrimoine libanais

Culture et Patrimoine

A Bequest Unearthed, Phoenicia, Encyclopedia Phoeniciana. La plus grande compilation web mondial de ressources et études phéniciennes. 1900 pages avec plus d'un million de visiteurs par an et référencé par 90 000 liens.


Services

Charité

  • Ain Ebel's Hospital
  • Other 1
  • Other 2

Bourse

  • BC Council

 


Libanais célèbre

 

Joseph Atallah Ghiz (January 27, 1945 - November 9, 1996) was the 27th Premier of Prince Edward Island ... >>

 

Born in Freike, Lebanon, on November 24, 1876, Ameen Rihani was one of six children and the oldest son ... >>