Union libanaise culturelle mondiale

OING associées avec le DPI de l'ONU




Relation avec la République Libanaise
Les directives  d'une bonne relation.

M. Philippe Takla. Ministre des Affaires étrangères et des émigrés;

De son discours:
- À Boston, Massachusetts aux USA lors de la  Convention Continentale  21 Octobre 1962.
«Je m'empresse de dire à nouveau que le gouvernement libanais n'a pas - ni ne prétend avoir - aucune autorité sur l'Union mondiale libanais; Il n'a pas à le superviser, ou le gouverner en aucune façon.
... Le ministre des Affaires étrangères et son bureau permanent transmettra toutes les responsabilités à 
vos élus et maintenir ainsi une relation de soutien, d'encouragement et d'amour par le gouvernement libanais ".
- A Detroit, Michigan, USA lors de la Convention Régionale. 06 Octobre 1963.
J'ai toujours dit et déclaré et déclarons par la présente et déclare en mon nom et au nom du gouvernement libanais que cet union n'est pas et ne doit pas être un organisme gouvernemental qui sera géré ou dirigé par les autorités gouvernementales, sous quelque forme ou la forme.

Le Dr Fouad Ammoun. Le ministre des Affaires étrangères et des émigrés

De son discours en 1964, lors du Deuxième congrès de l'ULCM à Beyrouth:
Notre gouvernement s'est efforcé de préparer le transfert de l'Union à vos mains. Il est maintenant pour vous seul de décider de sa constitution, approuvant ou rejetant une quelconque de ses dispositions. Vous êtes également appelés à élire ses dirigeants.
Ainsi, l'Union est votre Union, il est devenu votre responsabilité. Nous sommes confiants que vous qui avez planté l'arbre êtes plus compétents pour assister à sa croissance. Il subsistera éternellement sous vos soins, comme notre éternelle cèdres, tandis que le temps passe.